Accueil – Le brevet fédéral de masseur médical

Prochaine Séance D’INFORMATION BFMM LE 10 mars 2017 à 20h

Renseignements et inscription

 

Bienvenue sur ce site d’informations consacré au brevet fédéral de masseur médical de son petit nom BFMM.

Car des choses se disent et se lisent, ici et là, sur le net et ailleurs, au sujet de ce fameux brevet. Bien souvent plus ou moins farfelues… Nous allons donc tenter de débroussailler ce dossier complexe au mieux pour éclaircir la situation pour le bénéfice de tous.

Tout d’abord… Qu’est-ce donc un masseur médical ?

 

Important à savoir :

1. ATTENTION ! Certaines écoles proposent un certificat ou un diplôme de masseur médical mais qui n’a rien a voir avec le Brevet fédéral de masseur médical… voire même un brevet fédéral !!!!! Elles jouent sur les mots…

2. Lorsqu’une école est accréditée pour proposer les modules de formation menant au Brevet de masseur médical, elle apparaît sur le site de l’Oda-MM. Nous avons déposé notre demande d’accréditation auprès de l’Oda-MM et attendons la validation de notre dossier.

 

Bonne lecture : )

L’équipe d’Ecovie Sàrl à votre service

 

PS : Voilà 4 ans que nous travaillons spécifiquement à la compréhension des différents documents édités par l’Oda-MM et à la mise en place les structures qui permettront d’offrir à tous les thérapeutes en techniques de toucher (massage, drainage, réflexologie), une formation continue modulaire les menant au brevet fédéral de masseur médical.

Cette formation pourrra aussi être suivie sans préalable(s) autre(s) que les conditions émises par l’Oda-MM, à savoir, en premier lieu, avoir obtenu un CFC (peu importe le domaine) et avoir travaillé durant 1 année à plein temps, à titre rémunéré.

Notre centre de formation est certifié EDUQUA et tous nos formateurs principaux sont qualifiés avec le certificat FSEA (niveau 1) – formation de base de formateur d’adultes.

Tout ça pour dire qu’un projet de cette envergure se prépare minutieusement… et qu’une école ne devient pas prestataire de l’Oda d’un coup de baguette magique…

2 comments

  1. Scherz dit :

    Bonjour,j’ai 2 question en guise de commaentaires:que vont devenir les thérapeutes qui ne peuvent ou ne veulent passer le brevet fédéral.?

    Pour un massothérapeute indépendant, ne travaillant qu’à temps partiel, que signifie: Avoir suivi un stage pratique de 6 mois à plein temps sous la supervision d’un professionnel, selon Oda-MM!? il ne pourra pas se présenter à l’examen?!
    Merci de votre réponse et belle journée

    Danielle Scherz

    • Ecovie Sàrl dit :

      Hello Danielle,

      Avant tout, veuillez m’excuser de ne pas avoir répondu aussitôt à votre message, mais je n’ai pu le faire pour différentes raisons techniques.

      À votre question, que vont devenir les thérapeutes qui ne peuvent ou qui ne veulent passer le brevet fédéral, je répondrais :

      Pour l’instant, les thérapeutes qui exercent sur notre territoire et qui ne sont pas titulaires d’un brevet fédéral, ne sont pas menacé à court terme de mettre la clé sous la porte. Mais je dois reconnaître que le domaine des masseurs subit quelques pressions venant aussi bien des assurances maladies complémentaires, des labels de qualité qui y sont rattachés (ASCA et RME) et par la volonté européenne d’uniformiser la profession des masseurs médicaux. Même si la Suisse ne fait pas partie de la communauté européenne, elle a tout intérêt a suivre l’évolution de la formation professionnelle mise sur pied par Bologne.

      Comme pour la plupart des métiers de l’artisanat, qui auparavant bénéficiaient d’une excellente réputation et qui offraient la possibilité à de nombreux apprentis de se former, l’industrialisation et la mondialisation ont pris le dessus effaçant petit à petit tous ces petits métiers du marché du travail et de la formation.

      Les exigences requises pour un brevet fédéral sont de haut niveau et requièrent un réajustement des compétences acquises. La formation continue, permet toutefois de pallier à ces manques. Même si il n’y a pas d’urgence à proprement dire, je vous encourage à y réfléchir.
      Je suis à votre entière disposition pour une entrevue et pour prolonger la discussion ensemble, et ce, sans engagement aucun bien sûr.

      Quant à votre deuxième question, concernant le massothérapeute indépendant qui travaille déjà à temps partiel et si il est soumis obligatoirement au stage pratique de 6 mois à plein temps, je répondrais : Non. Vous avez la possibilité, par le moyen d’un dossier bien documenté concernant vos activités en tant que masseuse, de faire valoir vos compétences. Vous êtes tenue toutefois, de faire superviser et attester 10 séances de votre travail par un physio ou un hosto de votre connaissance, si vous désirez vous présenter à l’examen fédéral.

      Encore une fois je vous propose une entrevue pour plus d’information à ce sujet.

      Voila Danielle, j’espère avoir répondu à vos 2 question
      Avec mes meilleures salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *